close
no thumb

L’équipe de Porto est parti chercher à Naples un match nul 2-2 qui lui permet de se qualifier pour les quarts de finale de cette Europa League.

Les dragons étaient loin d’être donnés favoris pour ces huitièmes de finale; surtout au vu des dernières performances de l’équipe. Forts de leur avantage d’un but acquis au match aller na cidade invicta, il fallait toutefois être costaud pour résister à une grosse équipe de Naples qui a prouvé depuis le début de la saison qu’il faut compter sur elle sur tous les tableaux. Luis Castro devait faire face à la blessure de Helton et de Maicon remplacés par Fabiano et Diego Reyes. Premier match en compétitions européennes pour ces 2 joueurs. Alex Sandro suspendu, on trouva Ricardo à son poste. Celui-ci est plutôt ailier de formation mais il a donné de bonnes répliques lorsqu’il a joué au poste d’arrière droit.

Dès le début de match l’équipe italienne mit une forte pression et Fabiano se montrait rassurant. A la 21ème minute une belle combinaison voit Higuain démarquer Pandev qui marque le 1er but de la rencontre à la limite du hors-jeu. Une erreur de jeunesse dans le métier défensif pour Ricardo dans ce mauvais replacement défensif. Jusqu’à la pause Porto tenait bien le coup. Les 20 premières minutes de la seconde période étaient par contre très difficiles avec un milieu de terrain complètement dominé. Luis Castro décidait alors de sortir Carlos Eduardo et Varela pour les rentrées de Josué et Ghilas. L’effet fut immédiat puique l’attaquant algérien égalisait quelques minutes après son entrée en jeu sur une magnifique ouverture de Fernando. Le deuxième but est l’oeuvre de Quaresma. Il a passé en revue la défense napolitaine par ses petits crochets et ses feintes, puis il a mis une frappe du gauche imparable pour Reina. Un but vraiment somptueux. Ce fut le coup de grâce pour Naples. Malgré tout le score final se solde par un 2-2 avec un but de Zapata à la 91ème minute avec une nouvelle erreur de replacement mais de Reyes cette fois-ci.

Porto a donc réussi ce qui pouvait être considéré comme un exploit au vu de la saison des « Azuis e Brancos ». L’arrivée de Luis Castro sur le banc a permis à l’équipe de retrouver la confiance et la hargne qui n’étaient plus présents. C’est cette hargne qui a permis à l’équipe de ne rien lâcher ce soir et réussir renverser la situation après le 1er but napolitain. Mentions spéciales ce soir à Fabiano qui remplace dignement Helton et a su être impeccable et à Mangala qui a été un vrai mur ce soir avec des interventions parfaites. Ghilas prouve encore une fois son efficacité et son sang-froid avec ce nouveau but. Le tirage au sort des quarts de finale aura lieu demain avec une nouvelle belle confrontation en perspective.

Ajouter un commentaire