close

Alors qu’il a peiné à démarrer sa saison à Manchester City, Bernardo Silva vit actuellement sa meilleure phase en Angleterre. Une aubaine pour la Sélection Portugaise à quelques mois de la Coupe du Monde 2018 !
Embed from Getty Images

Des débuts compliqués

Arrivé cet été en provenance de l’AS Monaco où il venait d’une saison formidable, Bernardo Silva est arrivé à Manchester City avec la lourde tâche de justifier les 50 millions d’euros investis par le club anglais. Le début de la saison a été compliqué, le Portugais a dû se montrer très patient et profiter des quelques minutes que Pep Guardiola lui accordait en fin de matchs. En effet, l’ailier a dû attendre la 17e journée pour effectuer sa 1e rencontre en tant que titulaire chez les citizens en Premier League ! Avant cela, il avait tout de même eu plus d’opportunités en Champions League ou Coupe de la Ligue où il avait pu jouer dans le onze de départ.

Présent !

Tout change début 2018 où Manchester City connaît une vague de blessures à l’attaque : Gabriel Jesus se blesse au genou début janvier, Leroy Sané et David Silva se blessent fin janvier. Du coup, Bernardo Silva est lancé dans le grand bain par Guardiola et il répond présent ! Titulaire à de nombreuses reprises depuis le début de l’année, il répond par des buts, passes décisives et surtout de très belles prestations qui font que Guardiola continue à lui faire confiance alors que certains des blessés précédemment cités sont déjà de retour. Avec 2014 minutes jouées, le Portugais cumule les minutes ces derniers temps et cela ne peut être bénéfique que pour la sélection Portugaise où de nombreux habituels titulaires de l’Euro 2016 ont du mal à cumuler les minutes de jeu dans leurs clubs respectifs (André Silva, André Gomes, Renato Sanches, João Mário, Adrien…). Le Portugais a notamment la curieuse statistique d’avoir marqué dans toutes les compétitions auxquelles il a pris part à seulement 23 ans : FA Premier League, FA Cup, EFL League Cup et UEFA Champions League !

Guardiola : « Tant que je serai là, Bernardo ne partira pas ! »

Même s’il n’a pas encore définitivement garanti sa place de titulaire dans l’effectif rempli de stars de City, Guardiola a une certitude sur le Portugais : « C’est un jeune joueur et nous sommes heureux de l’avoir dans l’effectif. Il va rester ici très longtemps. Tant que je serai là, Bernardo ne partira pas et il restera avec moi ». A cela, l’entraîneur ajoute que le milieu Portugais est satisfait à Manchester. « Je ne l’ai jamais vu triste. Il est toujours de bonne humeur et vous ne savez pas à quel point il est important. Quand il ne joue pas, il est toujours important dans les vestiaires » a-t-il poursuivi.

Bernardo Silva : « C’est un plaisir de travailler avec lui »

Questionné sur ses relations avec l’entraîneur espagnol, le Portugais est clair : « C’est un plaisir de travailler avec lui. Guardiola est un entraîneur qui aime s’occuper des moindres détails, qui travaille avec les joueurs, qui donne énormément d’importance à ce qui se passe sur et en dehors du terrain. Au plus haut niveau, il est important d’avoir des entraîneurs qui aident les joueurs à avoir un bon rendement, en surveillant notamment l’alimentation et le repos ». Alors qu’il est à l’étranger depuis déjà 4 saisons (3 à Monaco, 1 à Manchester), le joueur formé au SL Benfica n’oublie pas son club d’origine : « J’aimerais revenir à Benfica un jour. Je ne peux pas promettre que je reviendrai parce que je n’en suis pas sûr à 100%. Je suis sûr que je ne jouerai jamais au Sporting ou au FC Porto. Ce n’est pas un manque de respect car ce sont deux grands clubs au Portugal mais j’ai une histoire très profonde avec Benfica. Je ne me sentirais pas bien si je jouais au Sporting ou à Porto ». Néanmoins, le joueur garde pour le moment toute son attention portée à Manchester City. « Je veux tout gagner. Manchester City est un club avec un projet sportif ambitieux » a-t-il indiqué.

Candidat à joueur de l’année 2017

La Fédération Portugaise de Football n’a elle aucun doute sur la valeur de Bernardo Silva et vient de le nommer parmi les candidats au trophée du joueur de l’année 2017 qui sera remis lors du gala annuel de la Fédération, Quinas de Ouro, du 19 mars 2018. Néanmoins, Bernardo a deux concurrents de taille : Rui Patrício et Cristiano Ronaldo qui devrait à 99,9% remporter ce trophée à l’image de ses victoires au Ballon d’Or et FIFA The Best.

Tags : bernardo silvacoupe du mondeguardiolamanchester cityportugal

2 Commentaires

Ajouter un commentaire