close

Pour affronter l’Egypte et les Pays-Bas, Fernando Santos a dévoilé une liste de convoqués sans grande révolution. L’engenheiro mise sur l’expérience des cadres et sur la jeunesse pour palier aux absences des blessés.
Embed from Getty Images

Dans les buts, rien de nouveau

Rui Patrício, Anthony Lopes et Beto ont été appelés. Rien d’anormal jusque là mais on s’étonne de l’absence de jeunes Portugais émergents au FC Porto ou à Benfica avec Bruno Varela ou José Sá…

Des erreurs en défense

En défense, là aussi, Fernando Santos ne se « mouille » pas trop. Confronté à la blessure de Pepe et faible temps de jeu de Luis Neto, la sélectionneur a opté pour Rolando, 32 ans (!), qui fait un retour après une très longue absence (son dernier match remonte à août 2014 !). Il maintient aussi la confiance au vétéran Bruno Alves qui a peu joué ces derniers temps. Idem pour José Fonte qui est parti en Chine après une petite traversée du désert à West Ham… La seule bonne pioche de cette convocation est l’arrivée du jeune Rúben Dias. Il est vrai que ce poste est le point faible de la sélection mais Fernando Santos aurait pu profiter de ces amicaux pour tenter des joueurs plus jeunes comme Edgar Ié par exemple. Face à la blessure de Semedo, Cancelo a été appelé et devra montrer qu’il peut faire mieux que l’ancien benfiquista pour espérer être présent au mondial. Fernando Santos persiste également à oublier Ricardo Pereira, auteur d’une belle saison à Porto. A gauche, il a préféré Raphaël Guerreiro, avec peu de minutes dans les jambes cette saison, et Fábio Coentrão, 30 ans. Ce dernier effectue une saison régulière au Sporting mais il aurait pu être intéressant de profiter de ces amicaux pour lancer un joueur comme Mário Rui par exemple, titulaire à Naples !

Un milieu logique mais quelques interrogations

André Gomes et Adrien Silva ont été appelés. Néanmoins, les deux joueurs sont loin d’effectuer des saisons étincelantes avec leurs clubs respectifs. Le premier manque de confiance malgré les multiples opportunités de Valverde, le second n’est pas encore parvenu à s’imposer à Leicester après une demi saison sans jouer. Quid de Sérgio Oliveira et Pizzi par exemple, bien plus réguliers dans leurs clubs respectifs ? Les cadres Moutinho, William et João Mário font partie de la liste, tout comme Bruno Fernandes et Manuel Fernandes, appelés dans le groupe avec la plus grande des justices au vu de leur saison. En l’absence de Danilo, Rúben Neves a été convoqué mais difficilement le joueur sera au Mondial (sauf blessure de dernière minute). Néanmoins, cet appel en sélection doit être salué, il faut de la jeunesse dans la sélection !

Pas de contestation en attaque

Pour aller au mondial, Fernando Santos compte sur les joueurs qui ont permis au Portugal de se qualifier au Mondial, donc aucune surprise en attaque. On ne retrouve donc pas dans cette liste Rony Lopes, ni Bruma, ni Diogo Jota pourtant très en vue en ce moment. Parmi les « jeunes » en vue du moment, le sélectionneur préfère continuer à miser sur Gonçalo Guedes, un choix qu’on ne peut difficilement contester. Il est aussi difficile voire impossible de retirer de la liste des convoqués des joueurs comme Bernardo Silva, Gelson, Quaresma ou Cristiano Ronaldo. Malgré son faible temps de jeu et manque de réussite, Fernando Santos n’a pas d’autre choix que de convoquer André Silva en attaque, poste où le sauveur de l’Euro 2016, Éder, semble avoir de moins en moins sa place.

 

 

Tags : convoquésegyptemondial 2018pays-basportugal

2 Commentaires

  1. Ça craint en défense pour le reste ça va, j’espère que cancelo va gagner sa place car c’est un guerrier, pourquoi ne pas laisser une chance à Rafa Silva ( à la place de moutinho qui est trop lent) c’est un super joieur, il a portait Braga à lui seul pendant des années….
    Assez dubitatif quand même sur certains choix de joueurs…..

Ajouter un commentaire