close
vlcsnap-2018-03-23-22h47m57s126

En amical à Zurich, le Portugal s’est imposé dans les derniers instants de la rencontre face à l’Egypte qui a longtemps tenu en échec la seleção.

Reviravolta incroyable ! Oui, à Zurich, on a longtemps cru que le Portugal allait de nouveau s’incliner en amical comme il a déjà souvent été le cas dans le passé récent. Mais une nouvelle fois, le duo Quaresma (passeur) – Ronaldo (buteur) a sauvé la sélection de la déroute avec deux buts dans les arrêts de jeu ! En 4x4x2, avec João Mário, Bernardo Silva, André Silva et Ronaldo en éléments plus avancés, le Portugal a débuté la rencontre sur un bon rythme mais a rarement eu d’opportunités très dangereuses. C’est d’ailleurs l’Egypte qui a disposé de la première grosse occasion, bien défendue par Beto, remplaçant Patrício ce soir. Au cours d’un match qui comptait avec l’utilisation du VAR, l’arbitre a justement annulé un but de Rolando, titulaire 4 ans après, qui était hors jeu. On espérait mieux du Portugal en 1e période…

La seconde période a été assez proche de la première avec un Portugal dominateur sans réellement trop inquiéter les buts égyptiens avec fréquence. L’autre star du moment, Mohamed Salah, a douché le espoirs du Portugal avec un (joli) but venu de nulle part à la 56e minute de jeu. Fernando Santos a tenté de changer les choses avec plusieurs remplacements dont l’entrée en jeu de Ricardo Quaresma, l’éternel joker du sélectionneur, qui s’est avéré payante. Le Portugal a tenté de pousser la fin du match approchant mais les multiples substitutions ont cassé le rythme de la rencontre. Néanmoins, à la 92e minute, sur un centre de Quaresma, Cristiano Ronaldo égalise ! Le capitaine remotive les troupes et croit toujours à la victoire alors qu’il ne reste que 2 minutes de temps additionnel. Sur le dernier coup franc de la rencontre, Cristiano Ronaldo marque et ne fêtera le but qu’après validation de l’arbitre après utilisation du VAR !

L’exhibition du Portugal n’a pas été étincelante (ce n’est qu’un amical) mais une nouvelle fois, bien qu’in extremis, le résultat est là. Pour la Coupe du Monde, il faudra montrer beaucoup plus mais pour cela le Portugal a encore le temps.

Tags : egypteportugalronaldosalah

Ajouter un commentaire