close

En perdition sous les couleurs du Milan AC, André Silva n’est que l’ombre de lui-même depuis qu’il a rejoint l’Italie l’été dernier. Et à quelques semaines du Mondial, le constat n’est pas vraiment bon pour la Seleção.
Embed from Getty Images

Sept titularisations, deux buts en Serie A : non, la saison d’André Silva avec le Milan est loin d’être rassurante pour les échéances à venir de nos Champions d’Europe. Bien qu’efficace en Europa League – 8 buts en 14 matchs – l’ancien buteur des Dragons n’est jamais parvenu à s’imposer chez les Rossoneri, et n’affiche pas vraiment une forme optimale à quelques dizaines de jours seulement du début de la Coupe du Monde en Russie.

Au final, il sera donc très intéressant de voir la position affichée par Fernando Santos quant au natif de Gondomar cette semaine, et notamment à l’occasion des joueurs convoqués pour le Mondial et les rencontres à venir face à la Tunisie, Belgique et Algérie. S’il apparaît d’ores et déjà exclu qu’André Silva ne soit pas dans l’avion direction Moscou, il faudra par exemple analyser la hiérarchie des attaquants dans la liste des 23.

Alors qu’Eder n’est pas au mieux en Russie, que Cristiano ne pourra pas tout faire et que derrière cela manque un peu d’expérience au niveau des finisseurs, Silva aura en effet une énorme carte à jouer pour se relancer. Annoncé dans le viseur de clubs comme l’AS Monaco et Wolverhampton l’an prochain, il n’aura de toute façon pas le choix s’il ne veut pas gâcher une carrière si bien entamée. A lui de prouver que l’on n’a pas eu tord de mettre tant d’espérances en lui.

Le Portugal est pronostiqué 8ème vainqueur de la Coupe du Monde. Plus d’infos dans l’article de SportyTrader sur les pronostics de la Coupe du Monde 2018.

Tags : andré silvacoupe du monde

Ajouter un commentaire