close

L’opération Mondial 2018 a démarré hier à la Cidade do Futebol dans les quartiers généraux de la Seleção. Pour démarrer, Fernando Santos n’a pu compter que sur 14 des 23 joueurs sélectionnés. 

Voilà ! La sélection Portugaise a démarré sa préparation au Mondial 2018 ! En ligne de mire à court terme : la préparation du premier match amical face à la Tunisie, lundi prochain au Estádio Municipal de Braga.

Embed from Getty Images

Beto, Anthony Lopes, Ricardo Pereira, Ricardo Quaresma, Manuel Fernandes, Pepe, José Fonte, Cédric Soares, Raphaël Guerreiro, Adrien Silva, Bernardo Silva, Bruno Alves et Rúben Dias ont été les 14 athlètes a rejoindre en premier le « stage » de la sélection. Du côté des absents : Rui Patricio, William Carvalho, Bruno Fernandes, Gelson Martins, Mário Rui, André Silva, Gonçalo Guedes, João Moutinho et Cristiano Ronaldo. Ce dernier sera d’ailleurs le dernier joueur à rejoindre la sélection car il doit encore jouer la finale de la Ligue des Champions, samedi prochain.

Le stage a démarré par les habituels tests médicaux ainsi qu’un premier entraînement (fermé au public) en fin d’après midi.

Téléchargez le calendrier du championnat du monde de football et en route pour la Russie !

La journée d’aujourd’hui a été marquée par la première conférence de presse où Manuel Fernandes a été désigné par le staff pour répondre aux questions des journalistes.  Le joueur Portugais qui a fait son grand retour il y a peu a abordé divers thèmes, dont sa convocation. Pour lui, être au Mondial est une « récompense »  pour les dernières saisons effectuées en Russie. Il reconnaît aussi qu’il ne « méritait pas d’aller à l’Euro 2016 ». Le fait de jouer depuis quelques années en Russie peut aussi être atout, il indique notamment pouvoir « traduire certaines situations » et ainsi aider ses collègues dans leur quotidien. Enfin, quant à sa position sur le terrain, il indique « pouvoir jouer à plusieurs endroits différents » mais admet que la « concurrence est rude » à ce poste et que c’est certainement là où Fernando Santos aura de « bons » maux de tête au moment de choisir son 11 titulaire.

La suite de la journée a été marquée par un nouvel entraînement, toujours fermé au public et à la presse (hormis les 15 premières minutes)

Demain, la sélection continue ses travaux avec une nouvelle conférence de presse et un entraînement à 12h00, de nouveau fermé au public.

Tags : manuel fernandesmondialseleçãosélection

1 Commentaire

Ajouter un commentaire