close

Quel match à Sotchi ! Grâce à un incroyable Ronaldo auteur d’un hat trick, le Portugal a fait match nul face à la sélection espagnole, l’un des favoris à la victoire finale ! Le mondial est bien lancé mais il reste des choses à améliorer.

A Sotchi, avec moins de Portugais que d’espagnols dans les tribunes (mais que se sont mieux fait entendre), Fernando Santos a réservé une petite surprise avec l’inclusion de Bruno Fernandes dans le onze titulaire. La Seleção est entrée dans la rencontre avec pratiquement un but d’avance. Dès la 3e minute, Ronaldo subit une faute et inaugure le score sur penalty ! Sonnée, la roja répond avec la main mise sur le ballon et son tiki taka. Toutefois, c’est le Portugal qui se montre toujours plus dangereux avec des contres attaques souvent baclés, où les attaquants Portugais se sont montrés brouillons. Au fil de la première mi-temps, les espagnols dominent le Portugal. D’abord une frappe sur la barre puis une égalisation de Diego Costa après avoir fait faute sur Pepe, non sifflée par le VAR. La défense Portugaise a aussi été très passive face à l’hispano-brésilien…
Embed from Getty Images

Après avoir encaissé le but espagnol, le Portugal a accusé le coup et n’a pas réussi à se créer de nouvelles occasions. Néanmoins, en fin de 1e période, Ronaldo, d’un tir de nulle part, redonne de l’avance au Portugal. De Gea a grandement contribué à ce but.

En seconde période, le Portugal a loupé son entrée en 2e période et encaisse deux buts coup pour coup, d’abord Diego Costa (55′) puis Nacho (58′). Encore une fois, la défense Portugais peut être pointée du doigt à cause de la passivité démontrée par certains joueurs. A 2-3, les espagnols continuent leur tiki-taka mais ne risquent plus. Fernando Santos opère quelques changements qui s’avèrent payants avec le Portugal qui reprend « du poil de la bête« . En fin de rencontre, sur coup franc, Cristiano Ronaldo inscrit son 3e but, et quel but !!! Le score en restera là.

Avec ce match nul, le Portugal montre qu’il est prêt pour cette Coupe du Monde, face à un adversaire redoutable. Pour les prochaines rencontres, Fernando Santos devra opérer quelques corrections au sein de sa défense.

Tags : espagneportugalronaldo

Ajouter un commentaire