close

A quelques jours de la fin du mercato des plus grandes ligues européennes, João Mário n’a toujours trouvé de solution avec l’Inter de Milan sur son futur.

Avec la clôture anticipée du mercato anglais et italien, les possibilités s’amenuisent pour l’ancien joueur du Sporting. Après une saison et demi plutôt moyenne malgré beaucoup d’opportunités au début, João Mário sait que son futur ne passera pas par l’Inter. Il avouait avant le Mondial qu’il n’avait « aucune envie d’y retourner » et plus du tout « la motivation nécessaire ». Pour lui, « c’est une expérience qui s’est terminé ». Même son de cloche du côté de l’Inter qui a fait les recrutements nécessaires cet été pour se passer des services du Portugais qui leur a pourtant coûté la bagatelle de 45 millions d’euros.

Embed from Getty Images

Trop de refus d’après l’Inter

A Milan, cette situation commence à agacer les dirigeants du club nerazzurro. Le Portugais aurait en effet refusé plusieurs propositions de clubs faites par les italiens et le temps défile. Après l’échec West Ham, l’Inter étudie beaucoup de pistes qui semblent ne pas satisfaire le milieu de terrain Portugais. La dernière en date est celle du Rubin Kazan (club russe) qui a montré son intérêt pour le joueur. Les intérêts de l’AS Monaco, Villareal et Séville sont également connus. Reste à savoir les conditions qu’exige João Mário. Pour rappel, le Portugais touche actuellement 3 millions d’euros par saison.

Une choix rapide à prendre

S’il ne souhaite pas louper le coche et prendre le risque de passer six mois (voire une saison complète) sans jouer, João Mário, sous contrat avec l’Inter jusqu’à juin 2021, va devoir prendre une décision très rapidement avec ses agents (NDLR : Sbsfoot, agence belge). Et ce n’est pas les prétendants qui manquent !

Tags : interjoão máriosbsfootsporting

Ajouter un commentaire