close
Sélection

Portugal 0-0 Espagne : pas de buts pour le public

Portugal et Espagne se sont quittés avec un match nul, 0-0, à Alvalade pour le grand retour du public dans les stades de football Portugais. Les personnes ayant fait le déplacement auraient pu voir des buts des deux côtés mais n’ont rien vu de tel au final.

On peut dire que ce match n’a rien eu d’amical. L’intensité a été là et le respect mutuel des entraîneurs également. Fernando Santos a par exemple opté pour un milieu de terrain volontairement défensif (Moutinho – Neves – Renato Sanches) par crainte de la puissance offensive espagnole. On peut dire que cette stratégie n’a pas eu l’effet escompté. Le début de rencontre de la Seleção a été chaotique avec énormément d’espaces concédés aux espagnols qui par miracle n’ont pas marqué en 1e période. Le schéma de jeu Portugais a en plus empêché les pièces offensives (Ronaldo – Trincão – André Silva) de se montrer. Le Portugal n’a sorti la tête de l’eau qu’en fin de première période avec un peu plus d’équilibre dans la partie.

La seconde période a été beaucoup plus équilibrée. Les changements apportés par le sélectionneur à la mi-temps (William – Bernardo – Rúben Dias) ont apporté plus de stabilité et de clarté dans les idées de l’équipe. Là, le Portugal s’est créé des occasions et a frôlé le but à plusieurs reprises. Ronaldo et Renato Sanches ont notamment tiré sur la barre en plus des occasions flagrantes de fin de rencontre. Côté espagnol, l’entrée d’Adama Traoré a permis à la roja d’inquiéter le Portugal et Nélson Semedo sur le côté gauche. Là encore, Rui Patrício a sauvé le Portugal.

Au final, le match nul, 0-0, peut s’avérer logique, même s’il y aurait dû y avoir des buts tant les deux équipes ont eu leurs occasions et leurs moments de supériorité. Ce test va permettre à Fernando Santos de voir ce qui a fonctionné et ce qui n’a pas fonctionné, surtout avec le schéma tactique de 1e période. Face à la France, Fernando Santos continuera sûrement à garder une stratégie « sécuritaire » mais lancera sûrement d’autres pièces offensives d’entrée de jeu comme Bernardo, Félix ou Bruno Fernandes qui ont beaucoup manqué à l’équipe en première période.

Ajouter un commentaire