close
Sélection

Portugal 1-0 Azerbaïdjan : des débuts timides…

Le Portugal a entamé les qualifications pour la Coupe du Monde 2022 au Qatar de la meilleure des façons, avec une victoire. Néanmoins, on attendait plus sur le plan offensif de la Seleção qui a trop souvent buté sur la défense azeri, bien organisée.

Embed from Getty Images

A Turin, dans l’antre de Cristiano Ronaldo, Fernando Santos a opéré quelques surprises en alignant notamment Nuno Mendes (1e sélection), Domingos Duarte et Pedro Neto dans le 11 titulaire. Comme cela était prévisible, le Portugal a eu la main mise sur le ballon et s’est installé confortablement dans le camp azeri. Toutefois, le Portugal a très souvent buté sur la défense adverse ou a alors manqué de précision dans son dernier geste. L’équipe Portugaise, à l’image de Ronaldo, a montré beaucoup de signes d’impatience. C’est sur une des rares erreurs défensives de l’Azerbaïdjan que le Portugal a égalisé à la 36′. Magomedaliyev, très bon dans la rencontre, rate une sortie qui fini dans le dos de Medvedev et atterri au fonds des filets.

En seconde période, l’équipe d’Azerbaïdjan est moins restée cantonnée dans son camp et permis au Portugal d’avoir un peu plus d’espaces qui n’auront toutefois pas été exploités. Beaucoup d’erreurs commises et peu de clairvoyance devant les buts. Mention honorable pour le gardien Magomedaliyev qui aura été infranchissable (28 tirs, 14 cadrés). En seconde période, Fernando Santos a lancé d’autres joueurs et parmi eux seul João Félix a semblé apporter une différence. Palhinha a également fait son début pour le Portugal.

C’est donc sur la marge minimum que le Portugal s’impose pour ses débuts en éliminatoires de  la Coupe du Monde 2022. Face à la Serbie, rencontre d’un tout autre niveau de difficulté, le Portugal devra proposer un jeu différent !

Ajouter un commentaire