close
Sélection

Portugal 2-4 Allemagne : trop fragiles défensivement…

60ce545d713bd

Le Portugal s’est incliné logiquement face à l’Allemagne, sur le score de 2 buts à 4. La victoire de la Mannschaft a mis en évidence les difficultés défensives portugaises, spécialement sur le côté droit.

A Munich, face à une sélection allemande au pied du mur, Fernando Santos n’a pas modifié de stratégie. Très tôt, les hommes de Löw ont menacé les buts Portugais. Le but annulé par la VAR puis le hold-up de Ronaldo (l’action de contre est tout de même parfaitement bien menée par Bernardo et Diogo Jota) ont repoussé le cauchemar Portugais de quelques minutes mais c’était bien l’Allemagne qui dominait. Le Portugal a cédé à la 35e minute avec un premier CSC (Rúben Dias). Quatre minutes plus tard, Raphaël Guerreiro fait de même sous la pression allemande. L’Allemagne était devant…

Durant toute la rencontre, l’Allemagne a exploité le côté droit où Nélson Semedo a été en grandes difficultés, peu aidé également par les joueurs plus offensifs, ni même par la doublette William – Danilo, très lente à se repositionner défensivement… En seconde période, l’Allemagne a enfoncé le clou avec deux nouveaux buts en 10 minutes : Havertz et Gosens (MVP). On craignait le pire pour le Portugal, incapable de conserver le ballon et de se créer des occasions. Le milieu de terrain a été très à la peine avec beaucoup d’erreurs, des passes ratées… Löw a ensuite commencé à gérer son équipe et a fait beaucoup de changements ce qui a permis au Portugal de se recomposer. L’entrée de Renato Sanches a aussi fait du bien et le « Lillois » s’est même procuré l’occasion la plus dangereuse du Portugal en tirant sur le poteau. Peu avant, Diogo Jota avait réduit la marque après avoir été servi par Cristiano Ronaldo.

Avec cette défaite, le Portugal se retrouve donc au pied du mur avec l’énorme défi de devoir au moins prendre des points face aux champions du Monde, la France, pour espérer continuer au prochain tour sans avoir à sortir sa calculatrice. Quoi qu’il en soit, après cet échec, Fernando Santos va obligatoirement procéder à des changements. Renato Sanches devrait être probablement titulaire.

3 Commentaires

  1. L’absence de Cancelo s’est faite cruellement sentir à droite, Semedo est trop juste défensivement, dans l’autre aile Guerreiro c’est un peu la même situation, bon en attaque il a besoin de soutient défensif, mais avec les deux milieux défensifs (Danilo et Carvalho) qui jouent à 2km/h c’est zéro soutient dans les ailes, devant B. Fernandes encore une fois transparent, il n’a jamais fait un bon jeu officiel avec la sélection, une énigme ce joueur, Moutinho en un quart d’heure a plus pesé dans l’entre-jeu, R.Sanches est clairement une plus value à voir s’il peut apporter autant sur 90min, pas si sûr, mention spéciale à CR7 et l’inusable Pepe, à 36 et 38 ans, de vrais combattants malgré leurs âges.
    F. Santos va de toute façon devoir sortir de son immobilisme tactique contre la France, et cela passe par des changements profonds au milieu, le Portugal ne peu plus continuer avec les deux plots Danilo et Carvalho.

  2. il nous faut jouer avec des joueurs qui courent bcp plus donc je mets en 4 4 2 semedo dias pepe gueireiro même si contre l Allemagne (bouffer) je mets nuno mendes milieu gauche pour aider gueireiro milieu droit bernardo pour aider semedo au centre renato et pote et devant diogo et ronaldo de toute façon faudra jouer très bas et essayer de taper un contre ….jouer à la manière de la hongrie sur les 2 matchs qu’ ils ont fais et prier pour que cr7 ou diogo tape un contre meurtrier

Ajouter un commentaire