close
Sélection

Portugal 2-2 France : des buts, des rebondissements et la qualification !

60d3a6cf10249

Le Portugal s’est qualifié pour les huitièmes de finale de l’Euro après un match à deux visages : une première mi-temps très réussi jusqu’à l’égalisation des français, puis une seconde période plus dans l’expectative avec un grand Rui Patrício et un Ronaldo toujours aussi serein sur penalty.

A Budapest, sous une atmosphère étouffante, le Portugal de Fernando Santos s’est présenté face à la France avec 2 changements : Moutinho et Renato Sanches. Il faut dire que les changements du sélectionneur ont payé. Renato Sanches a effectué une excellente prestation (le meilleur Portugais sur la pelouse) et Moutinho, avec sa lucidité, a musclé le milieu de terrain. Après une entame de match plus forte de la France, le Portugal a pris le dessus et dominé globalement les 45 premières minutes. Avec de l’agressivité, des duels gagnés, la Seleção était au dessus des bleus. A la 31′, après un « attentat’ de Lloris sur Danilo (qui aurait dû voir le carton rouge), Ronaldo inaugure le score sur penalty. Son premier but face aux bleus. Le Portugal termine la première mi-temps dominateur mais concède le but dans les dernières secondes, sur un penalty peu évident après une faute de Semedo. Benzema égalise et fait basculer la rencontre…

De retour des vestiaires, le Portugal n’a pas réussi à se remettre émotionnellement de l’égalisation française et concède tout de suite un second but inscrit par Karim Benzema. Avec ce score, le Portugal était mathématiquement éliminé car au même moment, la Hongrie créait la surprise face à l’Allemagne. Le Portugal a réussi à se remettre et rééquilibrer les choses. Si bien qu’à la 60e minute, la sélection décroche un nouveau penalty, qui est aussitôt converti par Cristiano Ronaldo (109e but et égalisation du record d’Ali Daei). La suite de la rencontre s’est jouée à un rythme plus bas, surtout à cause des multiples changements. Palhinha a substitué Danilo, victime du choc avec Lloris, à la mi-temps et s’en est bien sorti. La 2e période a également été marquée par l’ascendant français, totalement transformé après le premier but de Benzema. Une nouvelle fois, Rui Patrício a sauvé la Seleção avec un double arrêt magnifique.

Au final, les deux équipes sont reparties satisfaites de Budapest avec un match nul qui arrange tout le monde. Peut-être que dans d’autres conditions les deux équipes auraient donné plus dans les derniers instants de la rencontre. Désormais, le Portugal affrontera dimanche prochain la Sélection Belge, l’une des favorite de la compétition !

Ajouter un commentaire