close
Sélection

Portugal 1-2 Serbie : direction les barrages !

Le Portugal a raté le premier départ pour la Qatar 2022 en s’inclinant à domicile face à la Serbie dans les derniers instants de la rencontre. Victoire néanmoins méritée pour une sélection serbe bien plus audacieuse que le Portugal de Fernando Santos, petit joueur…
Embed from Getty Images
A Lisbonne, malgré un stade plein, Fernando Santos a très rapidement montré des signes de crainte de l’adversaire en optant pour un onze avec seulement 3 pièces offensives. Néanmoins, la rencontre a bien commencé avec un but de Renato Sanches dès la 2e minute de jeu. Ensuite, toute la rencontre a été dominée par la Serbie. L’équipe Portugaise ne s’est jamais retrouvée, si bien qu’elle a fini par concéder l’égalisation sur un but dévié par Danilo qui trahit Rui Patrício.

En seconde période, le Portugal n’a pas vraiment réussi à inverser la tendance et au fur et à mesure l’équipe s’est inclinée en défense pour tenir le match nul qui les qualifiait pour la Coupe du Monde. Fernando Santos a encore plus orienté son équipe vers la défense avec un schéma tactique en 5x3x2 (3 défenseurs centraux). La Serbie y a cru jusqu’au bout et la 89′, Mitrović donne la victoire aux serbes.

Plusieurs joueurs ont été fantomatiques ce soir : Cancelo, Nuno Mendes, Ronaldo, Moutinho, Bruno Fernandes… Ce résultat reflète globalement un niveau de jeu en déclin du Portugal.

En mars, le Portugal devra jouer les barrages (plus compliqués que d’habitude) pour espérer aller au Qatar en 2022 !

3 Commentaires

  1. Ce n’est malheureusement pas d’hier, un résultat prévisible, çà fait 2-3 ans que cette sélection traîne sa médiocrité et ne développe plus de football porté vers l’attaque malgré le talent de beaucoup de ses joueurs, l’Euro 2016 a été un écran de fumée, la Nations League un somnifère, on en oublierait presque les mauvais résultats du mondial 2018 et de l’Euro 2020, sur les huit matchs disputés dans ces deux compétions seulement deux victoires, c’est sans appel. La responsabilité de ce jeu si pauvre en revient à F. Santos qui par sa frilosité tactique, jouer pour ne pas perdre a complètement dénaturé l’ADN de cette sélection, il est temps qu’il parte car il est en train de gâcher une des générations les plus prometteuses du football portugais.

  2. Qu ils aillent tous en enfer ses joueurs de merde si nous immigrés on serait comme ça dans la vie on serait des clochards qu ils aient crever en enfer

Répondre à Anonyme Annuler la réponse